Les voleurs d’âmes, Tomes 1 et 2 | Rachel Vincent

Synopsis : Apparemment, Kaylee est une fille comme les autres. Pourtant, depuis quelque temps, elle pressent la mort imminente de jeunes filles de son entourage. Pourquoi ? Et à qui confier ses sombres intuitions sans passer pour folle ? Alors qu’elle se croit désespérément seule, c’est Nash, le garçon qu’elle aime en secret depuis des mois, qui va lui tendre la main – et lui révéler que, comme lui, elle est une banshee…

Première relecture pour moi, depuis que j’ai commencé ce blog !

Cela fait quelques années déjà que j’avais laissé de côté la saga Les voleurs d’âmes. Pas parce que je n’avais pas aimé les deux premiers tomes, bien au contraire, mais parce que je n’ai jamais trouvé le tome 3 dans les librairies… et à l’époque je n’étais pas très branchée achat sur internet !

Mais cette époque est révolue et avant de commander la suite de cette saga, il fallait bien que je me remette en tête les deux premiers tomes !

univers

Kaylee est une jeune fille menant une vie tout à fait banale, entre les cours, sa meilleure amie et son amour secret pour un beau garçon prénommé Nash. Jusque là, rien d’anormal, sauf que Kaylee peut prévoir la mort imminente d’une personne simplement en posant les yeux sur elle.

Elle essaie tant bien que mal de découvrir les origines de son « don » avec l’aide de Nash et de sa meilleure amie, alors même que sa famille lui cache de lourds secrets.

Nous entrons donc dans un univers comptant Banshee, Faucheurs et Démons, qui semble caché de multiples facettes que nous découvrons en même temps que notre héroine.

Le premier tome pose les bases d’une nouvelle histoire. L’environnement et l’ambiance de la saga prennent forme petit à petit.

L’environnement est assez plaisant, même si les personnages principaux sont un peu jeunes. Ils manquent clairement de maturité et c’est un léger frein pour moi. L’histoire étant racontée à la première personne, se retrouver dans la tête d’une jeune fille de 16 ans n’est pas toujours évident.

rythme

Dans le premier tome, le rythme est plutôt lent. Il y a tout de même plusieurs scènes d’actions bien menées, mais l’écriture se concentre essentiellement sur de longues discussions et de longues descriptions permettant de définir l’univers de la saga.

Le rythme prend de l’ampleur dans le second tome.

D’abord assez lent, l’histoire monte crescendo pour nous offrir un bon rythme sur le dernier quart du livre. J’ai beaucoup aimé l’écriture de l’auteur sur cette fin de livre et j’espère la retrouver dans les tomes suivants.

plus

Pour le coup c’est un petit moins : la crédibilité, surtout dans le 1er tome.

D’abord, le fait qu’une jeune fille de 16 ans apprenne l’existence des Banshees, Démons, Faucheurs etc, sans (presque pas) paniquer… Sa famille lui cache depuis des années ses origines alors même qu’elle est sujette à des crises d’hystérie chaque fois qu’elle croise quelqu’un qui va mourir…

Le moment où Nash lui dévoile la vérité est très peu crédible. A sa place, je serais partie en vitesse en hurlant à pleins poumons ! Mais non, Kaylee s’interroge deux secondes sur la nature de ce qu’elle apprend et décide de faire totalement confiance à ce garçon qu’elle connait depuis 2 jours… bref.

Voici le deuxième point qui rend cette histoire encore moins crédible : Nash. Alors oui, il est charmant, attentionné, beau garçon, drôle… on est toute tombée sous le charme, mais stop ! Réveillez-vous les filles ! Kaylee connait ce garçon depuis 2 jours et c’est déjà le coup de foudre ! Elle lui fait totalement confiance et lui roule des pelles à perdre haleine après lui avoir parlé pour la première fois il y a 24h…     Il n’y a que moi que ça choque ? 

Mais bon, mettons ça sur le compte de la fougue de la jeunesse ! 

Le deuxième tome est mieux passé pour le coup. Déjà parce que je me suis habituée à l’environnement et à la relation avec Nash, et ensuite parce que l’histoire est plus centrée sur l’action et moins sur les moments « bisous et calins » entre nos jeunes tourtereaux !

conclusion

Le premier tome reste un tome de mise en place. Peu d’action et peu de suspens, le tout centré sur la découverte de l’univers et la nature de Kaylee.

Le deuxième tome laisse place à un peu plus d’action et de rebondissements, même si les dangers auxquels sont confrontés nos héros restent assez légers.

Clairement, un démon est censé nous filer la frousse… là, bof pas trop !

Ces deux premiers tomes restent une lecture facile grâce à une écriture agréable qui laisse présager de bonnes choses pour la suite ! Une bonne lecture si vous n’avez pas envie de trop vous prendre la tête, surtout que les tomes sont relativement courts (moins de 400 pages pour les deux premiers) !

4 commentaires Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s