The Vanishing Girl |Laura Thalassa

Je viens de terminer le roman de Laura Thalassa : The Vanishing Girl. J’avais craqué dessus en repérant la couverture dans les rayonnages d’une librairie. La quatrième de couverture m’avait plus, mais je n’attendais pas forcément un coup de cœur… et comme je l’avais prédit, c’était un livre sympa à lire mais sans extase affriolante !

The Vanishing Girl | Tome 1The Vanishing Girl
Auteur : Laura Thalassa
Edition : Michel Lafont
Nombre de pages : 365 pages
Synopsis : Chaque nuit, Ember disparaît. Elle peut alors se téléporter n’importe où : à l’étranger ou dans la chambre du garçon qui lui plaît… Après dix minutes, elle réapparaît là où elle s’est évaporée. La jeune femme a toujours réussi à dissimuler ce don incroyable, jusqu’au jour où le séduisant Caden la kidnappe. Elle comprend alors que son pouvoir est une arme et que certains sont prêts à tout pour se l’approprier. 

Enfermée dans une base secrète du gouvernement, Ember et Caden s’allient contre leur gré pour assurer des missions de téléportation toutes plus risquées les unes que les autres. Mais Ember est prête à tout pour retrouver sa liberté. Même si cela signifie un dangereux rapprochement avec Caden… 

Nous commençons donc notre lecture en suivant le personnage d’Ember, jeune fille sympa, sans histoire, qui va au lycée comme tout le monde. A un détail près qu’elle se téléporte chaque nuit lorsqu’elle s’endort pendant 10 minutes. Ne contrôlant pas sa destination, elle peut alors se retrouver sur une île déserte, en plein New York ou encore au milieu de l’océan.

L’idée principale est bonne, malheureusement l’auteure ne l’a pas traitée dans le sens où je l’attendais (normal après tout, c’est son livre pas le mien !). Ember est recrutée (de force) par le gouvernement, qui lui apprend que ses gênes ont été modifiés : ses parents ont participé à un programme d’aide pour avoir un enfant, financé par l’Etat, la contrepartie étant que cet enfant, une fois adolescent, devait mettre ces dons au service du gouvernement durant 2 ans. Ember va donc être formée et bosser en tant qu’espionne à leur compte.

Elle va devoir faire face à des missions dangereuses, alliant drogue, armes, blessures et parfois mort, dans le but d’éliminer des ennemis de l’Etat.

Le début du tome passe très vite, même un peu trop vite. L’excuse des militaires armés venant la chercher, l’embarque et hop ! ni une ni deux, notre miss se retrouve enfermée dans un centre d’entrainement avec de nouveaux copains à l’autre bout du monde… bon, c’est un peu rapide et facile.

J’ai eu du mal à apprécier le personnage d’Ember. Un moment elle est terrifiée par ce qui lui arrive, et l’instant d’après elle couche à tout va avec son partenaire de crime : Caden. Bon bon bon… les pulsions sexuelles de nos jeunes héros m’ont vraiment agacé. Cela n’amène rien à l’histoire, et je n’ai pas du tout aimé la façon dont elles étaient écrites.

Pourtant les scènes de cul, d’habitude ça ne me dérange pas, mais là, c’était tout simplement lassant.

Ce roman possède tout de même un bon suspens et de bonnes scènes d’actions avec les missions. Il y a un vrai fil conducteur et un grand travail pour, je pense, poser les bases d’une intrigue plus grande par la suite.

Je pense que je lirai la suite par curiosité, pour voir où l’auteure souhaite nous amener !

2 commentaires Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s