Les Royaumes Invisibles | Julie Kagawa

Bon j’ai longtemps hésité à vous parler de cette saga. Tout simplement parce que c’est ma préférée, je l’aime d’amour, et je ne sais pas comment vous la présenter. J’ai peur de ne pas réussir à vous donner envie de la lire.

Il faut savoir que j’ai commencé à la lire au lycée, à 17 ans, donc certainement que je n’aurai pas eu la même vision de ces romans si je les avais lu maintenant, 6 ans plus tard. Cependant, je la relis régulièrement, encore il y a quelques mois, et j’aime toujours autant les personnages, l’univers, l’histoire, etc.

Je vais vous parler de la série originale Les Royaumes Invisibles, qui comprend 4 tomes et 3 nouvelles (2 en VF, mais la dernière est en VO et je n’ai pas encore pu la lire). Il y a également une suite intitulée L’appel des Oubliés qui compte à ce jour deux tomes (et un troisième sorti uniquement en VO), mais je ne vais pas en parler dans cet article. Peut être une autre fois.

 

 

L’histoire se passe dans notre monde mortel et dans un univers parallèle au notre, caché des yeux humains : La Faérie, le pays des Fées. Un monde où toutes les créatures fantastiques existent : fées, gobelins, troll, dragons, sorcières, etc.

La magie y est omniprésente, et l’imagination n’a pas de limites.

Les personnages sont, pour certains tirés de la comédie de William Shakespeare : Songe d’une nuit d’été. Et c’est cela qui, je pense, m’a le plus plus. Je ne suis pas une experte en littérature anglaise, mais retrouver dans ces livres les personnages si connus fut très intéressant.

C’est ainsi que le roi Obéron et la reine Titania gouverne la cour d’Eté : Seelie, et la reine Mab gouverne la cours d’hiver Unseelie. On y retrouve également le célèbre Puck, bouffon du roi Obéron. Le royaume des fées est intimement lié au monde mortel puisque c’est la croyance des humains qui permet à ces êtres de vivre.

Certains personnages, tellement connus dans notre monde, sont pour ainsi dire immortels.

La nature des fées est tout de même dangereuse, elles sont fourbes et sans âme, et n’hésitent pas à tourmenter les pauvres humains qui osent s’aventurer au pays de Nulle-Part.

L’héroïne, Meghan, est tout comme je les aime : une jeune fille n’ayant rien demandé à personne se retrouve propulsée au milieu de la Faérie sans rien comprendre. Vous voyez, le genre d’héroïne qui grandit au fur et à mesure de l’histoire, où on découvre en même temps qu’elle ce nouvel univers… et bien c’est totalement ce genre. Ça peut déplaire à certains, mais je dois tout de même vous rassurer : Meghan n’est pas une jeune fille pleurnicheuse et insupportable, au contraire, elle est plutôt sympathique et je n’ai jamais levé les yeux au ciel devant ses décisions.

Autour d’elle gravite deux personnages masculins : Robin Goodfellow, le célèbre Puck, et Ash, le ténébreux – et trop sexy – prince de l’Hiver. Alors oui il y a un triangle amoureux… – pitié ne partez pas tout de suite – mais personnellement, ça ne m’a pas vraiment dérangé. C’est bien fait, sans mélodrame, sans discours niais ou de bécotage gênant. Les sentiments que peuvent éprouver les personnages entre eux sont expliqués et réalistes. Et au final, ce « triangle amoureux » est rapidement relégué au second plan.

Il y a également beaucoup d’humour dans ces livres. Les joutes verbales entre Puck et Ash m’ont plus d’une fois fait rire. Pourtant, il y a également de l’action, du suspens, de la peur, de l’amour et de la tristesse… c’est un des points forts de la série : on passe facilement d’une émotion à l’autre et on ne s’ennuie jamais.

Comme je le disais plus haut, les personnages sont tous très bien construits, très « juste ». On s’attache facilement à eux, et leurs décisions ne vont jamais à contre courant de l’action. Je n’ai jamais eu de doute ou grincer des dents en lisant ces livres.

Alors oui, ma vision n’est certainement pas objective, mais je ne pouvais pas passer à côté de vous présenter cette saga sur ce blog.

J’espère que cela vous aura donné envie de la lire, et si c’est déjà le cas, laissez moi vos avis en commentaire !

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s