Demain le jour se lèvera | Georgina Tuna Sorin

La semaine dernière, j’ai enfin lu le livre de Georgina Tuna Sorin : Demain le jour se lèvera. Un grand merci à la maison d’auto-édition Librinova pour m’avoir permis de découvrir ce roman et sa si belle histoire d’amitié et d’amour.

demainlejourseleveraDemain le jour se lèvera
Auteur : Georgina Tuna Sorin
Editeur : Librinova
Nombre de pages : 248
Synopsis : Décembre 2018. Anna, Nico et Mathis, trois jeunes pleins de vie, préparent ensemble les fêtes du Nouvel An. Inséparables, ils partagent leur quotidien entre les amis, les amours, et les études. Pourtant, l’année suivante débute au rythme des machines de l’hôpital où Anna s’accroche à la vie. Au fil des pages, l’auteure nous transporte dans un futur proche et inquiétant, et laisse deviner qu’une menace pèse sur la petite bande : pour eux, tout semble devoir changer. Quel drame va donc les frapper ?

Sous des airs de la série « Les Bracelets Rouges » nous suivons un trio d’amis : Anna, Mathis et Nico alors qu’un accident, dont on ne sait pas grand chose, vient de se produire. La série se passe essentiellement à l’hôpital, on a donc vu plus joyeux comme univers, vous en conviendrez. La première partie, écrite du point de vue d’Anna, alterne entre le moment présent et des flash-back. On devine Anna plongée dans le coma, désorientée et essayant de se souvenir de ce qu’il lui est arrivé.

Si son personnage m’a touché, c’est encore plus le cas pour le trio qu’elle forme avec Mathis et Nico. J’ai adoré leurs moments passés ensemble, à préparer leur soirée du nouvel an. Les premiers chapitres se déroulent très vite, nous sommes plongés directement dans l’histoire sans préambule, mais ça ne m’a pas dérangé. Par contre, j’ai trouvé les passages où Anna est dans le coma assez répétitifs. Il ne se passe quasiment rien et ses pensées tournent en rond. Je dois avouer que j’ai littéralement sauté plusieurs de ces passages, surtout vers la fin.

La deuxième partie est écrite du point de vue de son père. Ce point de vue extérieur à Anna prend le relais après son accident. Nous la voyons alors avec des yeux nouveaux, allongée sur son lit d’hôpital, entre la vie et la mort. J’ai été un moins enthousiasmée par cette deuxième partie. On n’y apprend pas grand chose et le temps défile à une lenteur d’escargot. Le père d’Anna, aussi gentil soit-il, ne m’a pas énormément touché.

Vient ensuite le tour de Mathis. Toujours dans l’environnement de l’hôpital, ce personnage apporte sa bonne humeur et son humour avec lui. C’est sans aucune doute le personnage que j’ai préféré. Très touchant et en même temps très drôle, il m’a souvent donné le sourire.

L’ensemble du roman est très agréable à lire, et c’est une vraie belle histoire d’amitié que nous raconte l’auteure. Certains passages sont émouvants mais nécessaire. Cependant, j’ai trouvé le ton un peu trop enfantin par moment. J’aurai aimé quelque chose de plus poignant, voir même de plus dramatique.

Et nous retrouvons ensuite Anna pour les dernières chapitres, et je dois avouer que j’aurais aimé une fin plus concrète. L’auteure nous laisse sur une fin ouverte, bien que l’on devine la suite, quelques chapitres de plus n’auraient pas été de trop à mon sens. Je ne veux pas trop en dire pour ne rien spoiler, alors je terminerai juste en disant que j’ai passé un agréable moment pendant cette lecture, et si vous en avez l’occasion, n’hésitez pas à le lire !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s