The Boy Next Room | Emma Green

theboynextroom-h

The Boy Next Room | Emma Green | Éditions Addictives | 154 pages

« Hériter de quatre demi-frères d’un coup, c’est trop, beaucoup trop pour Céleste, éternelle solitaire, qui n’a jamais trouvé sa place nulle part. Envoyée chez son père biologique qu’elle connaît à peine, dans une immense réserve animalière au sud de l’Australie, elle perd tous ses repères. Surtout quand l’un des frères Farrow l’attire, la désarme et fait naître en elle des sentiments inavouables.
River est fascinant. River est en guerre contre la terre entière. River n’est pas pour elle. Mais River est juste dans la chambre d’à côté…
Et les choses se compliquent vite quand on accepte enfin de ne plus faire chemin seule. »

♦♦♦

Hello Stranger, fin novembre j’ai enfin craqué sur le roman des deux auteurs connues sous le pseudo d’Emma Green : The Boy Next Room. Ça fait un moment que je salivais dessus après l’avoir mis dans ma wishlist suite à plusieurs avis élogieux de la blogosphère et j’ai enfin sauté le pas !

Voici un drama comme je les aime. Tu sais, ce genre de livres où alors que tout va mal, que l’héroïne est au fond du trou, l’auteur en rajoute encore une couche par dessus ? Bah c’est typiquement ça… et j’ai un peu honte de l’avouer, mais je kiff bien lire de temps en temps ce genre de roman. Ça me permet sans doute de relativiser, au final ma vie n’est pas si mal !

Sans en dire trop, l’histoire tourne autour de deux personnages principaux : Céleste et River, qui vivent une histoire compliquée, mêlant lien du sang et amour. Après avoir dévorée le premier tome, j’ai tout de suite enchaîné avec l’intégrale regroupant les quatre tomes écrits par les auteures. Tous les romans tournent autour de ce couple, c’est eux contre le monde entier. Ils se battent contre leurs familles, contre la terre entière s’il le fallait, pour trouver leur place dans ce monde, et vivre la vie qu’ils méritent. Et c’est beau, put*** que c’est beau.

Ces persos m’ont vraiment beaucoup touchée. Il y a des moments tellement romantiques, que dans d’autres cas j’aurais dis « c’est too much », mais là non, clairement pas. La plume des auteures est fantastique, et ce roman écrit à quatre mains renferme énormément de poésie.

Le clan Farrow est tout ce que j’aurai souhaité avoir. J’ai toujours voulu avoir un grand frère (jusqu’à ce que je comprenne que non, ce n’était pas possible), mais ces quatre là sont certainement les meilleurs frères du monde. Découvrir la culture australienne à leur côté est une expérience que j’aurai aimé vivre pour de vrai.

Le seul bémol que je peux trouver à ces romans, c’est qu’ils sont très anti-adultes. Clairement que ce soit n’importe quels parents présents, ils sont tous dépeint comme des idiots sans cervelle incapables de prendre des décisions. Les gosses font clairement ce qu’ils veulent, les adultes ne sont là que pour leur mettre des bâtons dans les roues. J’ai trouvé un peu dommage qu’on ne creuse pas un plus la psychologie des adultes qui ont certainement eux aussi beaucoup de choses à raconter.

En résumé une superbe histoire d’amour, de famille et d’amitié qui aborde beaucoup de thèmes très importants. Une plume très légère et poétique que j’ai adoré lire. Et un roman que je te conseille fois milles si tu veux passer un bon moment et dévorer un livre en quelques heures !

Acheter ce livre sur Amazon

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Kimysmile dit :

    J’ai adoré cette histoire 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s