Désirs défendus | F. V. Estyer

 

desirsdefendus-h

Désirs défendus | F. V. Estyer | Hugo Poche | 522 pages

Un professeur. Un étudiant. Une histoire interdite.
Depuis ce jour d’été qui a fait basculer son monde, James part à la dérive. Son travail est la seule chose qui l’empêche de sombrer : professeur d’anglais dans le supérieur, l’enseignement est sa vocation.
Mais quand il croise les yeux vert sombre de Noah le jour de la rentrée, et perçoit la détresse qui émane du jeune homme, il comprend immédiatement que cette année, les choses seront différentes. Car jamais encore il n’avait désiré un étudiant… Prendra-t-il, par amour, le risque de transgresser les interdits ?

♦♦♦

Hello Stranger, today je te parle d’un ebook reçu en novembre, qui traînait dans ma wishlist depuis quelques temps après avoir vu plusieurs avis passer sur la blogosphère.

Je ne vais pas y aller par quatre chemins, ce roman est réservé à des lecteurs avertis. Un peu comme tous les romans new adult quoi, mais au moins j’ai fait mon taff, tu es prévenu. Le langage est assez cru, ce qui n’est, en soi, pas dérangeant mais pour moi qui n’ai pas encore trop l’habitude de lire de la new romance, et encore moins de la new romance gay, j’ai eu besoin d’un temps d’adaptation.

Les deux personnages principaux sont plutôt sympas et attachants. D’abord James qui nous raconte son histoire au travers ses souvenirs. On devine assez bien à quel point il a était blessé par le passé, mais il garde le sourire et essaie de s’en sortir malgré tout. C’est un personnage sympathique et attendrissant. Mais mon coup de cœur va évidemment pour Noah. Un badboy ténébreux, énigmatique, torturé et qui ne se dévoile pas facilement … que demander de plus ?

Alors que James est professeur et Noah encore étudiant (certainement un fantasme des plus répandu, on peut dire que ce roman a de quoi plaire !), on s’attendrait à ce que James soit le plus adulte des deux. Et même si c’est vrai au début, les rôles ont tendance à s’inverser par la suite. James, normalement plus mature et réfléchi, passe son temps à douter et à se retourner le cerveau dans tous les sens. Alors que l’élève, qui devrait être plus jeune et insouciant est parfois plus calme que son aîné. Bon, des fois ils jouent chacun leur rôle et reprenne leurs places respectives et le fait de les voir jongler et alterner leur caractère est assez déstabilisant.

L’auteur s’amuse également à nous torturer puisque après quelques chapitres où tout va bien dans le meilleur du monde, il s’amuse à nous faire tomber le ciel sur la tête et tous les nuages qui vont avec. Nos pauvres persos ne sont pas au bout de leur peine et j’ai fortement douté du happy-end … d’ailleurs je ne te dis pas s’il y en a un ou non, tu n’as qu’à lire le roman !

Seul bémol ? On a que le point de vue de James. Et moi qui n’aime pas DU TOUT lire plusieurs points vue, j’aurai vendu père et mère pour pouvoir entrer dans le tête de Noah (en plus je kiff ce prénom, mais ça n’a aucun rapport avec l’histoire).

Bref, ce roman est très agréable à lire et très rapide. Certains passages sont assez durs et les sujets traités également, mais l’histoire de Noah et James a le mérite d’être très addictive et pleine de surprise ! En plus, j’ai adoré ce côté fran-glais adorable !

Acheter ce livre sur Amazon

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s