Harry Potter, tome 03 : Le prisonnier d’Azkaban | J.K. Rowling

20200729_092127

Harry Potter, tome 03 : Le prisonnier d’Azkaban| J.K. Rowling | 448 pages | Gallimard jeunesse

« Sirius Black, le dangereux criminel qui s’est échappé de la forteresse d’Azkaban, recherche Harry Potter. C’est donc sous bonne garde que l’apprenti sorcier fait sa troisième rentrée. Au programme : des cours de divination, la fabrication d’une potion de ratatinage, le dressage des hippogriffes… Mais Harry est-il vraiment à l’abri du danger qui le menace ?« 

♦♦♦

Hello Stranger, indépendamment des derniers scandales qui ont secoué la toile au sujet de J.K. Rowling, je continue de découvrir les livres de la saga. Pour moi, l’univers d’Harry Potter est depuis longtemps dissocié de son auteure, et même si, avouons-le, ça me fait ch*** de soutenir l’auteure par le biais de mes achats, je n’ai pas envie de renoncer à lire les livres alors que je viens à peine de me motiver pour le faire. Bon, tout le monde ne sera peut-être pas d’accord avec ça, mais tant pis, j’ai donné mon opinion, et maintenant je vais vous parler de ce troisième opus de la saga !

Tout d’abord, je suis toujours étonnée par la froideur de certains personnages comparé aux films. Rogue, bien qu’il ne soit pas un exemple de personnage attendrissant dans les films, n’est pas aussi cruel que dans les livres. Il est vraiment décrit comme un personnage horrible et tyrannique… ça me fait de la peine pour lui d’ailleurs.

De même qu’Hermione, qui est beaucoup plus capricieuse dans les livres que dans les films. J’espère que son image va changer ensuite, car je n’aime pas trop cet aspect « mademoiselle-je-sais-tout / petite fille pourrie gâtée » qu’on lui donne.

Alors que la partie avec le Retourneur de temps prend pas mal de temps dans le film, elle est assez courte dans le livre, vraiment à la toute fin, et j’ai trouvé que c’était peut être mieux équilibré au final. Dans le film, il y a cette impression de redondance de revoir des scènes déjà vu qu’il n’y a pas dans le livre.

Certains passages sont également plus complets, logique, notamment l’histoire de Lunard, Patmoll, Queudever et Cornedrue qui est à peine évoquée dans le film, et ça c’est cool. Toute la partie dans la Cabane Hurlante est bien plus complète et intéressante.

Encore une très bonne lecture donc, j’en suis très contente car ça faisait longtemps que je n’avais pas ressenti cette envie de dévorer un livre, et pour le coup, l’univers Harry Potter est pile ce qu’il me fallait !

 

challenge-de-limaginaire

Un commentaire Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s