Red Queen, tome 02 : Glass Sword | Victoria Aveyard

Glass Sword | Victoria Aveyard | 475 pages | Le Livre de Poche

« Mare Barrow a le sang rouge, comme la plupart des habitants de Norta. Mais comme les seigneurs de Norta, qui se distinguent par leur sang couleur de l’argent, elle possède un pouvoir extraordinaire, celui de contrôler la foudre et l’électricité. Pour les dirigeants de Norta, elle est une anomalie, une aberration. Une dangereuse machine de guerre.
Alors qu’elle fuit la famille royale et Maven, le prince qui l’a trahie, Mare fait une découverte qui change la donne : elle n’est pas seule. D’autres Rouges, comme elle, cachent l’étendue de leurs pouvoirs. Traquée par Maven, Mare fait face à sa nouvelle mission : recruter une armée, rouge et argent. Aussi rouge que l’aube, plus rapide qu’un éclair d argent. Capable de renverser ceux qui les oppriment depuis toujours.
Mais le pouvoir est un jeu dangereux, et Mare en connaît déjà le prix. »


♦♦♦

Mon avis sur le tome 01

Hello Stranger, huuuuum serait-ce un coup de cœur qui se profile à l’horizon ? Peut-être, peut-être… en tout cas, à peine quelques heures après la fin de ma lecture, mon cœur gît en miette au pied de Victoria Aveyard, soyez-en certain. En fait, je suis tellement anéantie que je ne sais même pas par ou commencer.

Ce deuxième tome… comment dire ? Ne ressemble en rien aux autres deuxièmes tomes. D’habitude, j’ai toujours une lassitude, une impression de déjà-vu, le souffle qui retombe parce que les suites sont rarement à la hauteur des premiers romans. Et bien merci de m’avoir contredit Victoria !

Voila un second roman peut-être encore meilleur que le précédent. Plus déchirant, ça c’est certain. Mare devient une héroïne complexe, j’ai adoré suivre ses réflexions, ses prises de décisions difficiles face à ce qui est bien ou mal. Elle est pleine de doutes et de failles, mais pas du genre qu’on aurait envie de gifler et de secouer, non, du genre intense qui remet beaucoup de choses en question sur ce qu’on est prêt à faire pour gagner une guerre. Voila une héroïne prête à se salir les mains, à se mettre à dos ses amis et sa famille pour défendre ses convictions. J’ai aimé cette prise de position forte et revendiquée.

L’action ensuite, comme je le disais plus haut, ne s’est pas essoufflée d’un iota. Le recrutement aux nouveaux sang-neuf commence, et à bord de leur Oiseau Noir, j’avais un peu l’impression de faire partie des X-Men. J’aime particulièrement ce rassemblement de « super-héros’ qu’on peut retrouver dans beaucoup de films et livres : X-Men, Avengers, etc. C’est quelque chose qui me fait vibrer, et je m’attache toujours à beaucoup d’entre eux.

Parlons un peu du sujet Cal et Mare maintenant. Voila un point que je pourrais qualifier de négatif tellement j’en voudrais plus. Plus de moment entre eux, plus de déclarations, plus de tout. Mais une nouvelle fois, Victoria Aveyard sait nous faire languir, nous faire bruler à petits feux et doser magnifiquement bien cette petite romance.

Et enfin le plus dur pour la fin. Devoir dire au revoir à certains personnages, un en particulier dont je tairais le nom ici pour ne pas spoiler. Mon cœur s’est déchiré en deux pour ce personnage qui y a pris une place importante sans que je m’en aperçoive. Et j’ai versé quelques larmes, ce qui ne m’arrive jamais.

Pour finir, un second tome bien au-delà de mes attentes, et c’est très rare ! J’attend avec impatience de lire le troisième volume qui s’annonce, suite à la fin de ce deuxième livre, assez explosif.

challenge-de-limaginaire

Pumpkin Autumn Challenge

Acheter ce livre sur Amazon

Un commentaire Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s