Play With Fire | Marie HJ

Play With Fire | Marie HJ | 540 pages | Éditions Addictives

« Sorti de nulle part, Jared enflamme depuis cinq ans la scène et le cœur des fans. 
Rock star, sûr de lui, arrogant et tombeur, il adore sa vie, son groupe et l’adrénaline qui va avec chaque concert.
Jusqu’au jour où leur manager impose Corey comme figure d’autorité sur la tournée. Corey était autrefois rock star, sous le nom de Stixx. Mais sa carrière a explosé en vol le jour où il a fait son coming out et que son groupe l’a mis dehors. 
Il est froid, renfermé, blessé et refuse tout net de toucher à une guitare, malgré les supplications du groupe qui l’a reconnu et se fiche de sa sexualité : ce qui compte pour eux, c’est son talent !
Et Jared, surtout, rêve d’en apprendre plus au contact de ce rockeur légendaire. Leurs caractères explosifs font des étincelles, ils s’accrochent constamment… jusqu’à céder à la passion.
Aucun ne veut engager son cœur : que du sexe, pas de sentiments, et que le temps de la tournée !
Défi accepté ? »
♦︎♦︎♦︎

Hello Stranger, tout d’abord, tu dois savoir que j’ai choisi ce livre un peu au hasard. J’avais envie d’une romance pour changer un peu des derniers livres Fantasy que j’ai lu. Malheureusement, je ne suis pas très bien tombée.

Tout d’abord, l’histoire en elle-même ne m’a pas boulversée plus que ça. Le thème de la musique, des concerts, est sympa mais sans plus. Le plus gros point noir pour moi, c’est le personnage. Je ne les ai pas vraiment apprécié. Je les ai même trouvé un peu trop chiants et vulgaires par moment. Et comme les persos ça fait tout chez moi… bah ça n’a tout simplement pas matché.

Leur histoire d’amour est sympa, avec l’ambiance des concerts, la musique etc, mais ils en font vraiment des caisses pour pas grand chose. J’avais parfois l’impression d’être de retour au CP suivant leurs vannes et leurs réactions.

C’est dommage parce que l’histoire aurait pu aller beaucoup plus loin, avec le passé de Corey par exemple et ce qu’il a subit. Mais non, on en parle à peine, on explore pas du tout cette violence contre les personnes homosexuels. On parle de sujets sans les approfondir, en gros, l’histoire n’avance pas, n’apporte rien de concret si ce n’est la romance entre Corey et Nicolas… et ce n’est pas suffisant pour moi.

Bref, la lecture n’est pas mauvaise non plus, la plume de l’auteure est agréable, non le gros point noir ce sont les personnages. Evidemment, c’est très subjectif, certains les adoreront sans doute, mais chez moi, ce n’est pas passé ! Tant pis, on fera mieux la prochaine fois !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s