Jeux interdits | Emma Green

Jeux interdits | Emma Green | 556 pages | Editions Addictives

« À 15 ans, j’ai rencontré mon pire ennemi. Sauf que Tristan Quinn était aussi le fils de la nouvelle femme de mon père. Et que ça faisait de lui mon demi-frère. Entre nous, la guerre était déclarée. Et on n’a pas tenu deux mois sous le même toit. À 18 ans, le roi des emmerdeurs revient du pensionnat où il a été envoyé pour le lycée. Il a son diplôme en poche, les yeux les plus perçants qui soient et un sourire insupportable que j’ai envie d’effacer de sa gueule d’ange. Ou d’embrasser, juste pour le faire taire... »
♦︎♦︎♦︎

Hello Stranger, comment vas-tu ? Pour ce deuxième article de l’année, je te propose de te plonger (ou te repongler) avec moi dans le roman Jeux Interdits d’Emma Green. Je l’ai découvert en décembre alors que je cherchais une histoire d’amour à lire pour me changer les idées. Comme d’habitude, je suis toujours autant en décalage avec les saisons, puisque plutôt que de lire une romance au coin du feu, je préfère me plonger dans des histoires compliquées sous le soleil de la Floride. Autant te dire qu’entre le froid, la pluie et la grisaille quotidienne de l’hiver, ce roman m’a bien donné envie de voyager ! Rhalalala, qu’est ce que j’avais envie de m’évader de cette période compliquée que nous traversons et de me retrouver sur une plage des Keys.

C’est le deuxième roman d’Emma Green que je lis. Le premier étant The Boy Next Room, on peut dire que je n’ai pas trop changé d’univers, puisqu’il est ici aussi question d’amour interdit entre demi-frère et soeur. Sauf qu’ici, tout le monde sait que Tristant et Liv ne sont liés que par alliance, aucun lien de sang entre eux. Mais apparemment, ça pose quand même beaucoup de problèmes aux habitants de leur ville, ce qui m’a beaucoup surprise. Mais bon… l’air américain, tout ça tout ça.

Je dois tout de même admettre que les personnages de ce roman sont plus froids que ceux auxquels les auteures m’avaient habituée. L’ambiance n’est pas la même non plus, il y a beaucoup de douleur et de tristesse cachée en chacun des personnages, ce qui créé souvent des situations très tendues et compliquées à gérer. On peut dire qu’on est pas tout à fait dans le roman sans prise de tête que j’espérais, mais ce n’est pas plus mal, j’aime quand c’est compliquée ahah.

Il y a de bons rebondissements dans le livre, notamment avec la personne qui fait chanter Liv. Et j’ai été agréablement surprise de la tournure qu’ont pris les évènements avec la disparition d’Harry. On sort de l’histoire juste de romance pour parler un peu plus de la famille, d’enlèvement, et le roman prend presque une tournure policière, j’ai bien aimé.

Pour conclure ce premier tome, une bonne découverte une nouvelle fois. Je sais que ces auteures sont une source sûre de bonnes lectures, et je vous prépare bientôt un article pour vous parler de la suite !

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Rowenabookine dit :

    Il me tente beaucoup.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s