Jeux insolents | Emma Green

Jeux insolents | Emma Green | 452 pages | Addictives Editions

Définition de Tristan Quinn : nom masculin évoquant l’arrogance et le sex-appeal. Synonymes : ex-petit copain, mais surtout roi des emmerdeurs. « À 15 ans, il était mon pire ennemi. À 18 ans, mon premier amour. À 25 ans, je le retrouve, par le plus triste hasard de la vie? Sauf qu’il est redevenu tout ce que je déteste. Que je dois à nouveau cohabiter avec lui. Que les drames nous poursuivent et qu’aucun de nous ne s’en est jamais remis. »

♦︎♦︎♦︎

Hello Stranger, comment vas-tu ? Aujourd’hui on va parler du roman Jeux Imprudents d’Emma Green, qui est la suite de Jeux Interdits, dont tu peux retrouver mon avis en cliquant sur le lien juste ICI.

L’histoire se déroule 7 ans après le premier tome. Liv et Tristan se retrouve quand ils ont 25 ans, alors que Liv vient de perdre son perd. On pourrait penser que le temps écoulé impacterait plus les personnages et notre lecture, mais pas du tout. J’ai un peu eu l’impression de reprendre l’histoire là où s’est terminé le premier tome. Il n’y a pas de changement radical dans l’attitude de Tristan ou de Liv et on parle à peine de ce qu’ils ont vécu pendant leur 7 ans de séparation. C’est d’ailleurs bien dommage car au final, je n’ai pas vraiment eu l’impression qu’ils aient grandi.

Le personnage de Liv en est d’ailleurs la preuve. Elle a grandi, muri, et pourtant, elle manque encore énormément d’affirmation et de confiance en elle. Elle se dit prête à tenir tête à Tristan, et pourtant elle lui pardonne toutes ses erreurs à la seconde suivante. J’adore Tristan bien sur, mais j’aurai aimé le voir mariner un peu plus longtemps dans certaines situations, et que Liv arrête de lui courir après et de tout lui pardonner.

Quand à l’histoire, elle est rythmée par la recherche de Tristan pour retrouver son petit frère Harry, toujours disparu. Ce déroulement aurait pu être sympathique si le dénouement n’avait pas été aussi évident. Honnêtement j’avais pensé à cette hypothèse bien avant, et je regrette que les auteurs ne nous aient pas pondu quelque chose d’un peu plus recherché. C’était assez évident et un peu léger. Je trouve ça même bancale au niveau de l’enquête que les policiers n’aient pas creusé un peu plus dans cette direction.

Au final, l’histoire d’amour entre Liv et Tristan reste très belle et m’a fait rêver. J’aime toujours autant la plume d’Emma Green et j’ai vraiment passé un bon moment en leur compagnie lors de ma lecture de ces deux tomes. Maintenant, j’attaque la suite avec June et Harry, et j’espère que ce sera aussi bien !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s