Les Puissants | Vic James

Les Puissants | Vic James | 440 pages | Nathan

« Dans une Angleterre alternative, chacun doit donner 10 ans de sa vie en esclavage. Seuls quelques privilégiés, les Egaux, riches aristocrates aux pouvoirs surnaturels, restent libres et gouvernent le pays. Abi, 18 ans et son frère, Luke, 16 ans, voient leur destin bouleversé quand leurs parents décident de les emmener accomplir en famille leurs jours d’esclavage. Abi, sa petite sœur et ses parents devient domestique au service de la puissante famille Jardine. Le somptueux décor dans lequel elle évolue dissimule en réalité des luttes de pouvoir sans pitié. Le sort de Luke n’est guère enviable puisqu’il est exilé dans la ville industrielle de Millmoor. Il découvre alors qu’il existe un pouvoir bien plus grand que la magie: la rébellion. »
♦♦♦

Hello Stranger, comment vas-tu ? Ça y est j’ai terminé le roman de Vic James : Les Puissants et c’était plutôt pas mal ! J’ai acheté ce roman il y a à peine un mois par hasard dans une librairie (le bon côté des mesures sanitaires et de la fermeture des centres commerciaux, c’est que j’ai de nouveau mis les pieds dans une librairie, youpi). Bref, aussitôt acheté, aussitôt lu !

Cette dystopie reprend un schéma plutôt classique : les forts / riches gourvernant le monde contre les pauvres asservis et vivant dans la misère. Classique mais qui fonctionne toujours. Les Egaux sont des humains dotés d’un « Don ». Une sorte de pouvoir – dont les limites sont assez floues et varies d’un individu à l’autre – leur permettant d’accomplir des exploits et donc de gouverner leur pays : l’Angleterre. Evidemment, Dieux-tout-puissants qu’ils sont, ils ont légèrement oublié leur humanité, compassion et autre sentiment d’amour et de tolérance. De l’autre côté se trouve les humains sans Don. Gouvernez par les Doués, ils leur doivent 10 ans d’esclavage au cours de leur vie. Inutile de dire que ces années se passent généralement dans des villes d’esclaves ou le travail est dur, la survie compliquée et les libertés interdites.

Nous suivons la famille d’Abi, de son frère Luke, de sa petite sœur Daisy et de leurs parents, alors qu’ils partent tous ensemble faire leurs jours d’esclave, ils se retrouvent séparés : Luke est envoyé dans la ville esclave de Millmoor tandis que le reste de sa famille est envoyé dans le domaine des Jardine, la famille d’Egaux la plus puissante du pays. Nous alternons donc les points de vue pour suivre les événements de toute la famille, et a cela s’ajouter les points de vue des trois frères Jardine : Gavar, Jenner et Silyen. C’est trois garçons ne sont entourés que de questions et de mystères, Silyen en tête. Gavar, la force brute est destiné à reprendre le trône à la suite de son père. Jenner, né sans Don, s’occupe des esclaves et de la bonne tenue du domaine et va prendre sous son aile Abi. Et enfin Silyen le benjamin de la fratrie semble être le plus Doué des fils et ses intentions sont très floues.

Du côté de Luke, alors qu’il fait ses jours à Millmoor, il va être approché par un groupe d’esclaves militants pour la liberté et menant des actions pour lancer une rebellion contre la dictature des Jardines. Embarqué dans des missions périlleuses, suivre ses aventures apporte la petite touche d’action dont nous avons besoin dans ce roman.

Le reste des personnages reste encore un peu flou après ce premier roman. Abi est une jeune femme très intelligente et sure d’elle qui sera, je pense, un moteur dans les prochaines tomes. Et tout ce jouera ensuite autour des trois frères Jardine qui m’intrigue beaucoup.

En résumé, ce premier tome est plus pas mal. Il y a encore peu d’action mais beaucoup de stratégies politiques et l’auteur a placé ses pions pour, je pense, nous offrir une suite spectaculaire. J’ai très hâte de lire la suite et de voir ou tout cela nous mène !

Un commentaire Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s