La première fois qu’on m’a embrassée je suis morte | Colleen Oakley

La première fois qu’on m’a embrassée je suis morte | Colleen Oakley | 432 pages | Editions Milady

« Fantasque et drôle, Jubilee Jenkins souffre d’un mal extrêmement rare : elle est allergique au contact humain (pour résumer aux gens). Après un épisode qui a failli lui coûter la vie, elle décide de ne plus sortir de chez elle. Mais à la mort de sa mère, Jubilee doit affronter le monde et les gens. Elle trouve refuge à la bibliothèque municipale, où elle décroche un travail, et y rencontre Eric Keegan, un homme divorcé qui vient de s’installer en ville avec son fils adoptif, un petit génie perturbé. Bien qu’il ne comprenne pas pourquoi Jubilee le tient à distance, il est sous le charme… Ces trois-là n’étaient pas destinés à se croiser et pourtant seule leur rencontre va leur permettre de s’ouvrir à la vie et à l’amour, formant ainsi un trio irrésistible.« 
♦♦♦

Hello Stranger, comment vas-tu ? Aujourd’hui je te parle d’un roman qui m’a été envoyé par les éditions Milady à la suite d’un concours. Ca fait déjà peut-être un ou deux ans qu’il traine dans ma PAL, et je n’avais encore jamais eu l’envie de l’ouvrir. Il faut dire que cette histoire romantique est assez loin de mes habitudes de lecture. Mais en mai, j’ai fait ce qu’il me plaisait (lol), et je me suis plongé dans ce joli roman !

Déjà, j’ai été surprise par la douceur des personnages et la vitesse a laquelle je me suis attachée à eux. Pourtant, je préfère généralement les histoires avec des personnages young adult / adolescents, et non des adultes déjà bien installés dans la vie active, avec un enfant etc. Et finalement, Jubilee m’a émue de part son histoire, son courage et son combat contre la maladie. Je dois être franche, c’est elle qui m’a fait apprécié Eric et son fils Aja, qui n’ont pas les profils des personnages auxquels je m’attache d’habitude.

Ensuite, même si l’histoire n’est pas pleine de rebondissements et le fil conducteur assez plat : Jubilee qui vit avec une maladie rare, elle est allergique aux contacts humains. Et le roman se concentre sur son histoire et sa rencontre avec Eric, dont elle tombera petit à petit amoureuse sans pouvoir espérer un jour concrétiser sa relation. Ainsi, l’histoire est assez douce et tranquille, mais se lit tout de même rapidement. Je n’ai pas eu l’impression de m’ennuyer ou de trouver certains passages longs. Tout est très bien dosé et la plume de l’auteure très agréable.

Pour finir, je recommande cette lecture légère et drôle à la fois. En plus, on a droit à un petit happy end à la fin qui fait le plus grand bien ! Une vraie parenthèse de fraicheur et de positive attitude !

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Rowenabookine dit :

    J’avais adoré.

    Aimé par 1 personne

    1. C’est vraiment un super roman !

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s